Historique

40 Ans en 2017, un anniversaire de taille !

8 octobre 1977 à Penzance (Royaume Uni) : 24 voiliers de 6,50m prennent le large avec un seul marin à bord. Destination Teneriffe d’où ils repartiront en course pour Antigua aux Antilles.

On les traite de fous, mais la mini-transat est née !

Nous sommes à l’époque ou la course au large explose, la taille des bateaux (et les budgets) s’allongent, la route du rhum est annoncée pour l’an prochain, et Bob Salmon, raisonnable sujet de sa majesté, propose de simplifier le propos :

6.50 mètres de longueur hors tout pour le bateau et un océan à traverser en solitaire pour le marin.

Parmi ces 24 pionniers, Daniel Gilard Halvard Mabire, Bruno Peyron, Jean Luc Van Den Heede entre autres, écriront plus tard de jolies pages dans l’histoire de la course au large.

Dès la deuxième édition en 1979, de plus en plus de bateaux sont spécialement conçus et dessinés pour cette course : Les minis 6.50 sont nés et ouvrent la porte à toutes les expérimentations techniques et architecturales.

En 1985, après quatre éditions au départ de Cornouaille, la mini-transat déménage et s’installe en France.

Brest, Concarneau, Douarnenez, La Rochelle, organiseront successivement les départs. Escales à Madère ou aux canaries, arrivées sur l’arc antillais ou au Brésil, la mini transat se renouvelle à chaque édition.

Le succès grandissant de l’épreuve attire de plus en plus de coureurs, ils seront jusqu’à 89 partants en 2007 au départ de La Rochelle pour rallier Salvador de Bahia.

Après les éditions 2013 et 2015 organisées par Douarnenez course et qui ont emmené les coureurs du port Finistérien à la Guadeloupe, La Rochelle accueillera les éditions 2017 et 2019 à destination du Marin en Martinique.