Skip to content

Les inscriptions en ligne de la prochaine Mini Transat se sont officiellement ouvertes le mardi 15 décembre dernier et, comme on s’y attendait, les premières places ont littéralement été prises d’assaut. Aujourd’hui, pas moins de 126 skippers ont manifesté leur intention de participer à la course. Avec un total de 84 places à pourvoir, cette 23e édition risque donc fort de se jouer à guichets fermés. Pour l’heure en tous les cas, 58 marins ont fourni un dossier d’inscription complet et remplissent les critères de qualification obligatoires, à savoir plus de 1 500 milles réalisés en course sur le circuit Mini 6.50, avec au moins une étape de 500 milles et une épreuve en solitaire, mais aussi un parcours de qualification de 1000 milles effectué sans escale et sur le même bateau.

Du monde au portillon

Le système est, certes, drastique, mais il est aussi irréfutable, favorisant simplement les concurrents engrangeant les milles nécessaires le plus tôt. Par conséquent, la course aux milles, qui a déjà débuté, va se poursuivre ardemment, et même s’intensifier lors des prochains mois. A ce titre, plusieurs bonnes nouvelles concernent les prétendants. En premier lieu, 26 places restent à allouer (une majorité pour les prototypes toutefois). Ensuite, quinze épreuves sont inscrites au calendrier de la classe pour cette saison 2021, parmi lesquelles sept en Méditerranée et sept en Atlantique prévues entre le 6 mars et le 9 août prochains. Enfin, si une première liste vient d’être établie, celle-ci va continuer d’évoluer régulièrement jusqu’au mois de septembre. Remise à jour chaque semaine, celle-ci va ainsi permettre aux 68 Ministes, aujourd’hui seulement préinscrits à la fameuse Mini Transat, de connaître quasiment en temps réel l’avancée de leur statut.

Consulter la liste des pré-inscrits 2021

Mini

D-249

Nous suivre :